• mrsnorthlit

May de Laurent Cappe







May

Laurent Cappe

Vendeurs de mots

Octobre 2021

354 pages



Deux femmes dépositaires d’un lieu magique …



4e de couverture


Belle est lasse de sa vie parisienne, lasse de son époque. Elle décide de tout quitter, et d’investir sa fortune dans l’achat d’un domaine du 18ème siècle, à Broclemet, dans le nord de la France. Elle est alors à mille lieues d’imaginer que May, l’ancienne propriétaire, a semé pour elle des lettres, comme autant de petits cailloux blancs sur le chemin de leurs destins croisés. Prédestination, hasard ? Belle, en tous cas, en est persuadée : ces courriers lui sont directement adressés, et cette révélation bouscule sa conception rationnelle de l’existence. Commence alors, entre les deux femmes, un dialogue à travers le temps et par-delà la mort, un jeu de piste . Le château livrera-t-il ses secrets les plus enfouis ? Entourée de Jasmine, sa meilleure amie, de Marc et Elisa, le gardien du domaine et son épouse, Belle parviendra-t-elle à s’arracher à son ancienne existence, à s’enraciner, à bâtir un avenir solide et enchanté pour sa fille Victoire ?

Un roman qui nous transporte dans le temps, nous fait voyager à travers les époques, et nous entraine dans le tourbillon de ses personnages en mal de racines et de transmission.


Ce que j’en pense


Ce roman met en scène deux femmes, May et Belle, et un lieu, le château de Broclemet dans le Pas-de-Calais. May est née au début du 20e siècle dans une famille aisée, elle vivra donc les deux guerres. Belle est une jeune femme d’aujourd’hui, jeune femme active, mère célibataire.

Leurs destins vont se croiser au travers le temps, au château de Broclemet grâce à une conversation épistolaire.

C’est en quelque sorte une chasse aux trésors auquelle nous convie Laurent Cappe : la récompense étant de se voir révéler la vie et les secrets de May. Les éléments sont distillés petit à petit, nous laissant parfois dans l’attente d’une réponse sur ce qu’il s’est réellement passé ; il naît alors une certaine tension, un suspense qui vous oblige à continuer la lecture pour savoir.


Au-delà de Belle qui va se voir confier le destin du château, c’est véritablement la vie de May qui nous est contée par l’auteur. Un personnage riche car aussi fort qu’il est fragile, aussi libre qu’il est emprisonné par son destin. Un personnage complexe mais des plus attachants pour un destin hors norme. Le contexte historique dans lequel va évoluer May, va impacter sa vie, ses choix, ses amours d’une façon irréversible et tragique. On notera au passage la capacité de Laurent Cappe à faire que les événements de la vie de May soient de plus en plus importants.


Mais plus encore, c’est un roman choral que nous propose l’auteur qui fait intervenir les différents personnages à tour de rôle nous permettant de mieux comprendre le personnage de Belle et la partie contemporaine de l’intrigue.


Et si l’on va plus loin encore, on remarquera la note - subtile- de fantastique introduit par Laurent Cappe dans son roman. Suffisante pour ne pas faire un mélange de genre et en même temps pour intriguer le lecteur.


J’ai découvert au travers ce roman la qualité de plume de Laurent Cappe. Une écriture très agréable, précise, fine, riche et raffinée.


Je me dois de préciser que ce roman m’a été adressé par l’auteur, qui m’a ainsi confié son œuvre et je l’en remercie chaleureusement. Il se trouve que j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui m’a emporté. C’est un véritable coup de cœur. Merci à vous Laurent Cappe ! Surtout, continuez de nous conter de si belles histoires de vie.


Né en 1965 à Boulogne sur mer, Laurent Cappe est metteur en scène et comédien de théâtre, fondateur et co-directeur du Rollmops Théâtre. . Sa passion pour la littérature et son amour des mots l’ont naturellement amené vers l’écriture pour la scène. « Bleu » est son premier roman.





3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout