• mrsnorthlit

Loin, à l'ouest de Delphine Coulin

Dernière mise à jour : 14 oct.




Loin à l'ouest

Delphine Coulin

Editions Grasset - Editions Harper Collins poche

496 pages

2021


J'ai eu la possibilité de découvrir ce roman dans le cadre du Prix Harper Collins Poche de “Loin, à l'ouest” de Delphine Coulin.

C'est une grande fresque féminine où Delphine Coulin s’attache à nous présenter quatre femmes d’une même lignée. Le roman commence en 1895 avec Palmyre qui donne naissance à Georges. Contre toute attente, le nourrisson prénommé Georges est une fille. Le décor est planté.

Georges va devenir une femme au caractère bien trempée, qui vivra 106 ans, se mariera trois fois, parcourra la France d’est en ouest, et tout cela mue par les convictions féministes de sa mère et sa grand-mère Zélie. Zélie qui s'est battue sur les barricades de la commune et Palmyre, sa mère, qui lui léguera les idées de Louise Michel, cette figure féminine qu’elle adulera tout au long de sa vie.

Un deuxième temps est consacré à Lucie, la belle-fille de Georges avec qui elle n’aura de points communs qu’un livre de Simone de Beauvoir et la volonté de militer pour donner la liberté totale et entière aux femmes. Puis vient le temps de Solange, la fille de Lucie qui incarne la liberté sexuelle et le temps de la légalisation de la pilule contraceptive. Octavie la dernière femme de cette lignée est le trait d’union entre toutes.

Au travers le destin de ces femmes, c’est une forme de manifeste pour une femme libérée du joug masculin que nous livre Delphine Coulin. C’est aussi l’occasion de réviser un peu l’histoire en se remémorant les événements du 20e siècle qui ont offert de nouveaux droits aux femmes.

Je ne peux que regretter de m’être parfois sentie perdue. L’auteure a fait le choix en cours de roman d’insérer un chapitre ici ou là pour évoquer Zélie, Jean Mc Cormick ou d'autres. Des digressions certes intéressantes mais qui cassent le rythme. L'intrigue est déjà très dense avec le personnage de Georges qui prend, selon moi, un peu le lead sur les autres personnages, affadissant quelque peu la figure des autres femmes. Pour autant, une belle lecture dans l’ensemble



Delphine Coulin, née en 1972 à Lorient, est une écrivaine et une réalisatrice française. Après des études de lettres et Sciences Po, tout en travaillant pour la télévision, elle a réalisé des courts-métrages de cinéma qui ont obtenu de nombreux prix, de Cannes à Los Angeles, en passant par le prestigieux Prix de la Critique Française (Souffle, 2001). Ces films lui ont permis d'affirmer un univers très personnel, où le cycle de la vie est un apprentissage cruel, où l'éphémère n'est qu'un maillon de l'éternité. Les Traces est son premier roman. Avec sa sœur Muriel, elle réalise "17 filles" en 2011.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout